Signalisation mécanique

Les opérateurs de signalisation mécanique effectuent la surveillance, l’entretien et la modernisation des installations et des systèmes mécaniques de commande et d’enclenchement des signaux ferroviaires et des aiguilles.

Ils prennent part aux travaux de gros œuvre ainsi qu’à l’entretien de pièces usinées des installations de signalisation mécanique. Des tournées de surveillance leur permettent d’établir des diagnostics et de procéder aux dépannages des installations.

Ils assurent l’astreinte en roulement et sont amenés à intervenir en cas de dépannage.

Ils contribuent aux travaux de renouvellement ou de création d’installations et peuvent superviser ceux réalisés par des entreprises extérieures.

La baisse des effectifs constatée ces dernières années, dégrade les conditions de vie au travail (multiplication des nuits, déprogrammation des R.P....).

Le savoir-faire, l’expérience sont indispensables sur ces installations anciennes, pourtant dans ce métier très technique, les perspectives de déroulement de carrière sont réduites. La Direction n’ayant pas pris en compte le besoin de préparation des agents pour l’examen « EV7 », cette filière se trouve en pénurie de techniciens à la qualification « E ». Il est à noter que de plus en plus de DPX sont sur la qualification E.

Le nombre d’agents SM ne peut être un frein à la reconnaissance des compétences requises. Le maintien des équipes SM et leur renforcement sont vitaux pour le fonctionnement des installations et la sécurité des circulations. Leur importance pour le fonctionnement des installations et la sécurité des circulations doit se traduire par de véritables perspectives de déroulement de carrière pour l’ensemble des collectifs de travail..

Reportage photos

Bientôt vos photos ici !

Votre comité d'établissement Maintenance et Travaux, organise un grand concours photos libre et gratuit jusqu'en juin 2018.
Il s'agit de mettre en avant les gestes de nos métiers à travers le travail de l'Homme et sa valorisation.

Voir les modalités et le règlement.

Pour le CE M&T, l’intérêt des travailleurs passe par :
  • La mise en place de roulements d’astreinte là où ils n’existent pas.
  • La dotation pour les équipes de véhicules adaptés au transport de matériel spécifique (lourd et volumineux) tout en privilégiant le transport par moyen ferroviaire (draisine)
  • La dotation des équipes en outillages adaptés aux évolutions technologique doit être attribué à demeure.